TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, jeudi 16 et vendredi 17 octobre 2014 à 19 heures 00, les deux volets du documentaire "Le Danube, l'artère bleue de l'Europe".

Jeudi 16 octobre 2014 à 19 heures 00 - De la Forêt-Noire à la mer Noire

Le Danube sillonne l'Allemagne, la Roumanie et l'Ukraine en passant par l'Autriche, la Hongrie et la Serbie. Long de près de 3 000 kilomètres, traversant dix pays et quatre capitales, le "roi des fleuves d'Europe", comme le désignait Napoléon, est bordé de paysages somptueux.

Son parcours est impressionnant : des gorges karstiques du Jura souabe jusqu'au vieux phare de Sulina en passant par les steppes de la Puszta, les sommets enneigés des Préalpes, le défilé des Portes de Fer ou encore les immenses roselières de son delta… Le Danube sillonne l’Allemagne, la Roumanie et l’Ukraine en passant par l’Autriche, la Hongrie, la Serbie… Long de près de 3 000 kilomètres, traversant dix pays et quatre capitales, le "roi des fleuves d’Europe", comme le désignait Napoléon, est bordé de paysages somptueux. De sa source à son embouchure, découverte des trésors naturels et de la diversité du Vieux Continent.

Vendredi 17 octobre 2014 à 19 heures 00 - Le tumulte et la glace

Le caractère du géant bleu change tout au long de l'année : essentielles à l'équilibre des forêts qui le bordent, ses inondations sont redoutées par les riverains. Ils ont donc canalisé le lit du Danube sans toujours pouvoir empêcher les crues aux conséquences dramatiques.

Le caractère du géant bleu change tout au long de l’année : essentielles à l’équilibre des forêts qui le bordent, ses inondations sont redoutées par les riverains. Ils ont donc canalisé le lit du Danube sans toujours pouvoir empêcher les crues aux conséquences dramatiques. Le village croate de Cigoc, pour sa part, laisse le fleuve enfler au printemps : les eaux montent parfois de près de dix mètres pour le plus grand bonheur des cochons Turopolje élevés dans la région. Ces variations de débit au moment du dégel sont dues au climat très continental des pays traversés : en hiver, le fleuve est régulièrement pris dans les glaces, en particulier au niveau des steppes hongroises de la Puszta, où les oies font escale en automne lors de leur retour de l’Arctique. Le contraste n’en est que plus grand avec le delta, à l’aspect tropical, investi en été par les pélicans et des nuées de moustiques.

Le Danube, l'artère bleue de l'Europe

Commenter cet article