TV Replay

Publié par Aanil

France 3 diffuse, vendredi 28 novembre 2014 à 20 heures 45, le magazine de découvertes présenté par Philippe Gougler "Faut pas rêver".

 

Polynésie, de Tahiti à Bora Bora

« Bleu, très bleu, très très bleu », Philippe Gougler pose son sac de voyage en Polynésie.

De Tahiti à Bora Bora en passant par Moorea, Rurutu et Huahine, Philippe Gougler nous invite à partager la vie colorée des Polynésiens, généreux et toujours fiers de leurs îles.

En famille pour déguster le cochon sauvage cuit pendant des heures dans un four tahitien, immergé dans des eaux cristallines pour replanter le corail, à l’écoute des grands ancêtres protecteurs des Marae, ces mystérieux lieux de culte en pierres noires, Philippe nous offre une découverte toute en douceur de ce bout du monde perdu dans le Pacifique. En Polynésie, il n’y a pas que lagons et plages de sable blanc ! Il existe un autre monde, sauvage, isolé et magnifique : c’est le cœur des îles, avec ses montagnes inaccessibles protégées par des forêts de bambous et des cascades vertigineuses. Nous partagerons dans ce cadre luxuriant les exploits des pompiers sauveteurs de Tahiti et le défi d’une bande copains passionnés d’images aériennes.

Finalement, le plus difficile en Polynésie… c’est d’en repartir !

William Garit

Matarai, les yeux du ciel

« La Polynésie, c’est beau. Lorsqu’on naît ici, on s’y habitue vite ; on trouve que c’est normal de vivre là-dedans. Grâce au drone, j’ai réussi à redécouvrir mon pays ! »

Raitini, Mike, Olivier-Jean et Maiko, quatre virtuoses de l’aéromodélisme, amoureux fous de la Polynésie, se sont jetés en 2010 dans un projet grandiose : faire découvrir au plus grand nombre la splendeur de leur pays vu du ciel. En utilisant ces nouveaux outils que sont les drones. Quatre ans plus tard, ces « sentinelles du ciel » se sont lancé un nouveau défi : comme la lance du guerrier dans la légende, traverser avec leur drone le trou de la montagne percée de Moorea.

Un reportage de Arnaud Blin et Jean-Christophe Cheneau
Une production France Télévisions / Faut pas rêver 2014


Les hommes forts de Rurutu

« C’est une promesse que je me suis faite, de devenir porteur de pierres. Pour moi, c’est porter ma culture, porter la culture de mon île de Rurutu.»

L’île de Rurutu, dans l’archipel des Australes. Les dernières terres habitées avant le désert glacé de l’Antarctique. Ici on est loin de Tahiti et de ses plages de sable fin. Pour vivre, les habitants ont deux ressources : la pêche et l’agriculture. Cela en a fait des hommes forts. Très forts ! A tel point qu’ils ont fait de cette force un sport : le lever de pierre. Et quelles pierres : des monstres de 152 kilos pour les hommes, et de 62 kilos pour les femmes, qu’ils doivent poser le plus rapidement possible sur leur épaule.

Un reportage de Arnaud Blin et Jean-Christophe Cheneau
Une production France Télévisions / Faut pas rêver 2014


Les as du lagon

«Je me sens privilégié tous les jours : faire de la voltige dans un coin pareil, c’est unique ! »

Dans une autre vie, ils ont été pilotes de chasse ou mécaniciens sur Boeing. Puis un jour, ils ont décidé de réaliser un vieux rêve: s’installer à Tahiti et voler au-dessus d’un des plus beaux sites au monde. Stéphane Chantre et Vincent Roux sont des as du pilotage… Ils ont créé leur école de pilotage il y a 8 ans, pour enseigner la voltige aux habitants de l’île. Ils assurent aussi le transport des passagers vers des petites îles privées aux pistes improbables. Une plongée dans la vie trépidante de Vincent et de Stéphane, au gré de leurs loopings et de leurs vols au dessus des lagons Polynésiens…

Un reportage de Hervé Corbière et Denis Pinson
Une production Antipode 2014


Truck en stock

« Dans le monde entier, il n’y en a pas comme ça. Il n’y a qu’ici ! Quand les gens montent dans le truck, ils discutent ensemble

Pendant des décennies le truck a été le seul et unique moyen de transport des Tahitiens. Sa construction est artisanale… un moteur, une cabine de camion et une caisse en bois pour accueillir les passagers… Dans les îles, il est le trait d’union entre la ville et les petits villages. A Tahiti, Frédéric pilote l’un des derniers trucks depuis une trentaine d’années et pour lui, c’est l’histoire de toute une vie… Et pourtant, même si le truck est une véritable institution, il est aujourd’hui menacé de disparition par le gouvernement polynésien qui le cantonne aux sorties privées et au ramassage scolaire, en attendant de le remplacer par des bus modernes et climatisés. Mais chez Moana, on fabrique encore ce transport en commun multicolore et ouvert à tous les vents… Une commande de la mairie de Bora Bora pour qui le truck reste un emblème de la culture polynésienne, une forme de résistance, en quelque sorte !

Un reportage de Hervé Corbière et Laurent Jacquemin
Une production Antipode 2014


Les sauveteurs du paradis

« On passe dans les bambous, ça gratte, ça coupe ; on a des chutes de pierre, on fait très attention. On fait de l’extrême et l’extrême, ce n’est pas donné ! »

La cinquantaine athlétique, Sam Roscol est le monsieur sécurité de la Polynésie… 1,85m d’énergie, de dévouement et de joie de vivre. Il est le chef d’unité du GRIMP, le groupe de reconnaissance en milieu périlleux. Entouré de son équipe de bénévoles, il assure la sécurité des personnes sur le territoire polynésien en cas de catastrophes naturelles. Leur action : le secours, en toutes circonstances… l’éventail de leurs interventions est large. Quand il n’est pas en mission, Sam joue à l’explorateur. Il a déjà ouvert la voie de 180 canyons en sécurisant les passages délicats. Un entraînement grandeur nature dans des terrains extrêmes…

Un reportage de Hervé Corbière et Denis Pinson
Une production Antipode 2014

[France 3] Faut pas rêver - Polynésie, de Tahiti à Bora Bora

Commenter cet article